Rooster Comb et Lower Wolfjaw

J’adore faire de la randonnée!  J’en ai fait beaucoup au Québec, mais je dois avouer que les monts Adirondacks, à la frontière des États-Unis, offrent un mélange d’intensité et de dépaysement très intéressant à seulement deux heures de Montréal.

 Je suis donc partie vendredi soir pour le très joli village de Keen, afin d’être en mesure de commencer tôt la randonnée du lendemain, un bon 16 km.  J’ai eu la chance de dormir au Brookside Motor Inn, une auberge idéale pour son rapport qualité-prix.  En plus, chaque chambre a sa cuisinette, ce qui permet de préparer ses repas soi-même.

Je ne prends jamais une randonnée dans les Adirondacks à la légère.  Les montées sont intenses et souvent à flan de falaises.  Une bonne préparation n’est jamais à négliger, surtout l’hiver où certaines parties des sentiers sont recouvertes de glace.  En effet, faire de la randonnée durant cette saison nécessite d’être bien équipé : raquettes, crampons, bâtons de marche, plusieurs couches de vêtements respirants et pouvant être enlevés et remis facilement, et nourriture en qualité suffisante sont nécessaires.   La température varie de manière importante de la base de la montagne jusqu’à son sommet, il faut donc prévoir plusieurs types de température.

 Toutefois, le jeu en vaut la chandelle.  La beauté des sentiers enneigés, le sentier d’être au coeur des nuages et la vue des gigantesques arbres remplis de neige rendent cette randonnée magique.
  
  

Bref, Rooster Comb et Lower Wolfjaw sont à découvrir!

Deshydrater legumes et fruits en cinq etapes faciles!

Je poursuis ma serie sur la deshydratation.  Aujourd’hui, c’est le tour des legumes et des fruits!  C’est tres facile et surtout tres nutritif en trek 🙂

1 – Couper le legume en fines lanieres. 


2 – Disposer les tranches sur du papier parchemin.  

  
3 – Mettre le four a 150 degres.

 
4 – Laisser un espace pour passer la vapeur et attendre le resultat dans 7 a 8 heures.

  
5 – Et voila!

   

A repeter encore et encore pour une variete de nutriments lors des randonnees de longues durees!

   
    
  

Déshydration 101 : Comment déshydrater du poulet

Pour les randonnées de longue durée ou en autonomie totale, la deshydratation est un essentiel. 🙂 J’ai commencé à utiliser cette technique lorsque j’ai traversé les Monts Groulx ; une randonnée de cinq jours sans point de ravitaillement.

Avec la tente, le sac de couchage, le matelas de sol, les vêtements chauds et tout le tralala, je n’avais plus beaucoup de place pour l’essentiel… La nourriture! :). La déshydratation permet donc d’emmener avec soi des élements très nutritifs, sans le poids y étant associé.  Voici donc la technique pour le poulet, une collation facile à préparer et remplie de protéines!

1 – S’assurer que les ustentiles utilisés sont bien lavés, pour éviter tous types de contamination.

  

2 -Couper le poulet en très fines lanières.

  

3 – S’assurer que les plaques du four sont bien espacées.

  

4 – Étendre du papier pachemin sur chacune des plaques à biscuits utilisées.  Le papier aluminum ou le papier ciré ne fonctionnent pas.

  

5 –   Disposer les lanières de poulet sur les plaques sans que celles-ci ne se touchent.

  
  
6 – Fermer le four et laisser un espace pour laisser passer la vapeur d’eau durant la déshydratation.

    

7 – Laisser le four déshydrater durant 7 à 8 heures à une temperature de 150 degrés ou jusqu’à le poulet ait une texture croustillante et sèche.

  
 

8.  Conserver le poulet dans un endroit sec pour une conservation de 4 mois ou au congélateur pour une conservatiom de 8 à 12 mois.

  
Voilà! 🙂 Tout est prêt pour votre prochaine randonnée!