Dans les coulisses de Plein Air, Voyages et Compagnie!

 

Aujourd’hui, je prends une p’tite pause du récit de mon dernier voyage en Espagne pour souligner que cet article est littéralement le 200e article de Plein Air, Voyages et Compagnie! OMGGGG Laisse-moi te dire que c’est un grand accomplissement, parce que ça veut dire que bon an, mal an je produis environ 40 articles pour le blog chaque année!  Ouf!  Bref, je t’emmène dans les coulisses d’un blog voyage!

Bref, qu’est-ce que ça veut dire pour moi?  Ça me rappelle combien chacune des pages du blog est remplie de persévérance, de détermination,  d’une passion viscérale pour la découverte de nouvelles cultures, et surtout d’un grand grand goût pour l’aventure!  Bref, aujourd’hui je t’emmène dans les coulisses de Plein Air, Voyages et Compagnie, afin que tu puisses découvrir tout ce qui se passe derrière l’écriture d’un article!

Partir de zéro

Quand j’ai démarré le blog, je ne connaissais rien du tout de ce milieu.  J’avais juste envie de jaser.  J’avais découvert tellement de choses en voyage que je trouvais ça juste vraiment injuste de ne pas avoir d’espace ou exprimer cette passion.  Je trouvais que dans le train train quotidien, je n’arrivais pas à trouver d’amis ou d’endroits pour jaser de ces choses-là.  Je parlais de job, de recettes, de potins, mais pas d’égalité homme-femme, d’inégalités sociales, et de tout ce qu’il y a d’absolument richissime dans l’échange culturel.  Alors, un jour, je me suis assise devant mon ordi et j’ai décidé de créer Plein Air, Voyages et Compagnie.  Pour parler de voyage bien sûr, mais surtout pour parler de voyage engagé, de ces voyages qui font réaliser des choses et de qui on apprend de bien grandes leçons de vie.

Ce n’est que quand j’ai googlé pour trouver une plateforme de blog qui me convenait, que j’ai réalisé à quel point mon rêve était plus technique que ce que je pensais.  Quelle sera ma plateforme, quel sera mon hébergeur, comment je peux m’assurer que mon blog soit lu, aimé, découvert par les internautes…  Je me demandais aussi :

  • Comment mettre des images sur le côté de mon écran?
  • Comment mettre un décompte automatique jusqu’à prochain voyage?
  • Comment insérer les boutons de réseaux sociaux à la fin de mes textes?
  • Comment rendre mes épingles intéressantes sur Pinterest?
  • Comment avoir plusieurs sources qui font référence à mon site?
  • Comment écrire pour d’autres blogs?
  • Comment faire pour que mes photos ne soient pas sur le côté?

Bref, des grandes et des petites questions, j’en avais des tonnes!

SEO, Podcasts et programmation dans les coulisses d’un blog voyage

A partir de moment-là, j’ai comment à écouter des centaines et des centaines de podcasts sur le marketing, l’entreprenariat, la mise en ligne d’articles.  Je savais que je pouvais écrire, mais j’étais loin de me douter que si je voulais être lu, il fallait absolument que j’en apprennent plus sur le SEO, par exemple.

Qu’est-ce que le SEO?  C’est le Search Engine Optimization.  Dans le fonds, c’est comment faire pour qu’un article écrit doit indexé sur google, idéalement dans les premiers liens sur la liste, lorsque quelqu’un tape quelque chose comme -voyage sac-à-dos tibet- sur google.

Bref, j’en ai écouté des podcasts!  En courant lors de mon dernier entraînement, dans l’autobus, dans le métro, en cuisinant et plus récemment en allaitant ma fille âgées quelques jours, puis en lui donnant son biberon, puis en lui changeant ses couches.  Bref, je ne comprends pas encore tout sur le sujet, mais chaque année qui a passée, m’a permis d’acquérir des nouvelles connaissances de base dans le domaine et d’améliorer le blog un peu plus à chaque fois.  En fait, si je regarde le nombre de modifications sur un article, ça peut aller au-dessus de 10 mises à jour parce que cette année j’ai changé une chose, mais l’année d’après j’en apprends une autre, et peu à peu mon article devient plus populaire en ligne.  D’ailleurs, sais-tu quels sont mes articles les plus populaires?  Ceux sur la déshydratation!  Curieux, non?!

L’aspect technique

En réalité, j’ai démarré le blog lorsque j’habitais à la Baie James.  Au Nord, j’avais plus de temps pour cette passion, mais j’avais aussi un internet beaucoup moins puissant et efficace.  J’ai mis en ligne chacun des articles sur le blog littéralement A LA SUEUR de mon front!  Souvent, j’ai du attendre de revenir dans le sud du Québec pour mettre en ligne des photos de mes voyages, car c’était littéralement impossible de le faire au Nord.  Toute les mises à jour des articles prennent plusieurs minutes, car télécharger une page internet est toujours très très long ici!  En somme, faire la maintenance du site… c’est long.

Comment Je veux le faire? RÉSEAUX SOCIAUX et sujets dans les coulisses d’un blog voyage

En m’informant de plus en plus sur le milieu, j’ai aussi vu ce que d’autres blogueurs voyage faisaient et comment ils créaient leur propre publicité et à quelle fréquence ils publiaient sur les réseaux sociaux.  Je n’ai qu’un seul mot : OUF!  Tout cela m’a toujours semblé intense et demander un travail incroyable!  Au début, j’ai essayé de suivre la vague.  Publier plus souvent sur FB et autres réseaux sociaux, tenter d’être active un peu partout (allo Pinterest, et autres).  Et puis, est-ce que je devrais faire des story Instagram?  Honnêtement, je capote pas tant que ça de me mettre en scène…

Finalement, après quelques années, j’ai trouvé ce qui fonctionnait pour moi et j’ai focusé sur mes forces, même si ça voulait certainement dire être moins populaire, mais aussi plus vraie.  En effet, je me voyais pas seulement parler du top 5 des plus belles plages au monde.  J’avais plutôt envie parler de privilèges, de pauvreté, et d’aventures dans des endroits ou les médias nous disent de ne pas mettre les pieds parce qu’il y a des gros méchants, tout en faisant quelques fois de articles juste pour parler juste de ce que je trouve beau.

Par exemple, je me suis donné la liberté d’écrire des articles plus engagés comme : La citoyenne du monde ou Ma fille voici pourquoi je t’emmène au Nord.    

Et certains autres plus légers comme Les 7 plus beaux marchés au monde

Le voyage crée le blog ou le blog qui crée le voyage

Au fil des années, je me suis souvent demandé si je voyageais pour blogger ou blogger me donnait l’envie de voyager.  La réponse?  Un peu des deux.

Je vais toujours continuer à vouloir vivre dans un milieu interculturel.  J’aime l’idée de ne pas être dans mes souliers et de grandir à travers la découverte d’une autre culture, mais j’ai aussi besoin du calme du quotidien.  C’est la principale raison pourquoi j’aime tant vivre au Nord.  Bref,  je ne vais jamais arrêter de voyager.  J’aime trop l’adrénaline de mettre les pieds dans un nouvel endroit, sentir de nouvelles odeurs, de nouveaux bruits, dès la sortie d’un aéroport et me jeter dans le vide en prennant un tuk-tuk vers l’inconnu.

Toutefois, Plein Air, Voyages et Compagnie, c’est aussi ce qui me fait sortir du lit le matin pour aller marcher dehors pour avoir une belle aventure à raconter sur le blog.  Comme mon objectif est toujours de publier un article par semaine, ça me garde vraiment vivante, car je veux toujours avoir une récit à écrire ici!

Bref, c’est cycle sans fin qui me permet de toujours me mettre au défi de vivre quelque chose de neuf!

Se dépasser et réaliser ses plus grands rêves

Plein Air, Voyages et Compagnie, c’est un One Women Show.  Si je n’écris pas, personne ne le fera, si je n’en apprend pas un peu sur la programmation personne ne le fera.  Alors, c’est énormément de travail, parce que chaque semaine, ça veut dire ça :

  • Ecrire un article
  • Le mettre en ligne et dans le menu
  • M’assurer qu’il soit sur les réseaux sociaux
  • Ecouter des podcasts sur le SEO
  • Corriger d’anciens articles, afin qu’ils soient mieux écrits et encore à jour
  • Corriger mon prochain manuscrit

Bref, je suis toujours autant passionnée par mon blog qu’il y a 5 ans.  Même si je suis maintenant une maman et qu’honnêtement, je suis dé-bor-dée, et que ma vie est un peu moins glamour.  Parenthèse, maintenant, je ne peux plus nécessairement voyager aussi léger d’avant.  Par exemple, j’ai essayé de louer un van vraiment pas cher pour la Nouvelle-Zélande, mon prochain voyage qui se déroulera en mars.  YO!  Je voulais vivre la VAN LIFE en NOUVELLE-ZÉLANDE!  Quel trip de feu!  Mais… il me faut un siège d’auto pour bébé Chloé et les vans avec une place pour les sièges de bébés coûtent vraiment chers… alors j’ai loué une auto 😛 Pas de Van Life pour Andy.  Dans tous les cas, pas cette fois-ci.  Mais, je vais quand même en Nouvelle-Zélande bientôt… et spoiler alert… au Honduras à Noel!

Bref, mon blog m’a appris à persévérer, rester vivante et avide d’aventures et surtout à ne pas me limiter à ne pas faire quelque chose, car je sais pas comment ça marche!  Après tout, quelques uns de articles arrivent no. 1 sur Google maintenant que j’en sais plus sur le SEO!  J’espère que tu auras aimé en savoir plus sur les coulisses d’un blog voyage!

Si vous voulez savoir plus sur comment le blog a commencé, c’est par ici! http://pleinairvoyagesetcompagnie.com/mon-blog-comment-tout-commence/

Mon blog! Comment tout a commencé!!

Tu veux en savoir un peu plus sur moi?  C’est par ici! http://pleinairvoyagesetcompagnie.com/biographie-andreanne-parenteau/

Bio – Andréanne Parenteau

Bref, maintenant vous en savez plus sur les coulisses de Plein Air, Voyages et Compagnie!

Leave a Reply