Ma fille, voici pourquoi je t’emmène au Nord

 

Le grand départ

Cette semaine, je vais emballer mes boîtes qui pèseront des kilos et des kilos.  Elles contiendront beaucoup de nourriture sèche (riz, noix, fruits séchés), du shampoing, des produits nettoyants, des légumes frais.  Je vais faire cela, car je sais qu’à Salluit il y a tout ce qu’il faut à la Coop pour vivre une vie normale… mais tout coûte très cher.  Je vais aussi préparer des vêtements très chauds pour toi et moi, car je me prépare déjà pour la grosse neige et les -40 degrés.

Quand tout cela va être fait, je vais me présenter au comptoir d’Air Inuit avec toi, dans le porte-bébé et je vais pousser un soupir de soulagement, car tes bagages seront enfin terminés.  Empaqueter pour un bébé dans l’optique d’aller d’aller au Nord, c’est du sport!  Biberons, formule, pyjamas, tapis d’éveil, couches et alouette.  Une partie de tes bagages aura été envoyé par cargo, car ils ne tiennent certainement pas dans le 30 kilos alloués par Air Inuit!  Heureusement, que cet avantage est fourni avec mon emploi, sinon je ferai comme les gens d’ici et j’achèterai ce dont tu as besoin au gros gros prix…

Dans mon ventre, tu as déjà fait le trajet plusieurs fois du Nord au Sud, du Sud au Nord, mais cette semaine ce sera la première fois que tu sentiras le vent du Nord sur tes petites joues rouges, et quel vent!  Il y aura des rafales de 90 km à l’heure quand tu arriveras!  Oh comment je t’ai serré fort dans mes bras quand je suis sortie de l’aéroport!

 

Un accueil hors du commun

Tu vas voir les gens vont être contents de te voir!  Les gens dans l’avion vont vouloir te prendre, te cajoler, te donner des becs, car les enfants au Nord, font partie du quotidien et sont la fierté de tous.  Les gens ne te connaîtront pas nécessairement, mais il y a une proximité et un accueil extraordinaire ici, qui rendent les gens très très proches et accueillants.  Tu feras fondre les coeurs quand nous irons à l’école du village!  J’ai tellement hâte de te présenter à tous!


 

Beaucoup, beaucoup de choses à apprendre

Ma fille, j’aimerai te dire combien j’ai été naive, la première fois que j’ai pris l’avion pour monter ici.  Quand je suis arrivée au Nord, j’ai écris cet article de blog.  A l’époque, je croyais que j’allais découvrir mon chez-moi…  comme l’indique le titre de l’article mis en lien ci-bas.

Découvrir mon chez moi

En fait, forte de mes voyages autour du monde, je croyais que j’allais découvrir une autre partie du Québec.  Ce qui est géographiquement vrai.  Le Nunavik fait partie du Québec.  Toutefois, cela ne m’a pas pris beaucoup de temps pour découvrir que tout est différent ici et qu’en vérité, le Nunavik n’est pas mon chez moi ; c’est la terre des Inuits.

Je t’emmène vivre au Nord pour que tu vives le quotidien, ici.  Pour que tu séjournes pour une longue période de temps sur le territoire Inuit et pour que tu comprennes en profondeur quelle est la réalité d’ici.  Tu sais, c’est facile de venir au Nunavik pour quelques jours et de penser qu’on comprend cette région.  Tout est beau et grand sur le coup au Nord, mais ce n’est pas dans les séjours à court terme qu’on comprend vraiment un endroit.

Personnellement, j’entame ma cinquième année au Nord.  Après mon premier quatre mois, je pensais que j’avais tout compris, mais c’était encore ma naïveté qui parlait.  Chaque année, que j’ai passé ici m’a fait voir le Nord d’une manière différente, plus profonde, surtout plus nuancée… et finalement m’a fait comprendre qu’en tant que personne de l’extérieure, j’ai une capacité bien limitée de comprendre ce qui se passe ici.

C’est pourquoi je veux que tu vives le quotidien de ce village.  Les bons, comme les moins bons moments.  Bien sûr, je serai avec toi pour vivre chacun d’entre eux.  Pour tenir ta main lorsque tu seras heureuse de faire du skidoo ou triste d’aller à des funérailles à l’église du village.  Je tiendrais ta petite main pour t’aider à comprendre et surtout à nuancer ce que tu vois.

Tu vas voir, la vie n’est pas toujours facile ici, mais elle est belle aussi.

 

Apprendre dans la vie quotidienne

On manque souvent d’eau, car il n’y a pas l’eau courante au Nunavik, mais bien des camions d’eau qui viennent la porter à la maison régulièrement.  Parfois, les camions ne peuvent pas venir, car il y a des blizzards ou des accumulations de neige immenses devant la maison.  On va voir comment ça va aller les couches lavables aussi, parce qu’avant ton arrivée, je faisais mon lavage au deux semaines ici…  Il faudra aussi souvent faire bouillir l’eau.

Tu vas voir aussi, on aura pas toujours des légumes frais quand on ira à l’épicerie, car l’avion ne rentre pas toujours, en raison de la température.

Tu vas également observer des gens autour de toi qui vont vivre des histoires difficiles parfois et d’autres qui accomplissent littéralement des miracles!

Tu vas aussi vivre des choses extraordinaires.  Quand tu seras assez grande, des gens au grand cœur vont te faire découvrir une culture magnifique : tu vas découvrir comment ils chassent et pêchent, cousent leurs propres manteaux d’hiver (des manteaux qui vont jusqu’à -50! degrés), des chapeaux, des mitaines, des pantalons de neige!  Tu vas manger de la nourriture traditionnelle comme du phoque et tu vas même participer aux jeux Inuits! Ça, c’est vraiment amusant!  En plus, tu pourras porter ton pyjama préféré trois jours de suite, car personne n’en fera de cas ici, les apparences ont bien peu d’importance, et ton rythme de vie sera bien plus relax!  D’ailleurs, je pourrai passer plein de temps avec toi, car j’habite à 10 minutes à pied de l’école, et je pourrais vraiment te voir grandir, car j’aurai simplement… le temps.

 

Tout est dans les nuances

Bref, pourquoi je t’emmène au Nord ma fille?  C’est pour que tu apprennent à avoir une vision nuancée de la vie.  Que rien n’est blanc, que rien n’est noir.  Rien ne s’explique ou ne se comprend en 2 secondes avec un regard rapide sur une réalité.

Je t’emmène aussi pour que tu apprennes à mieux comprendre la réalité des Premières Nations et des Inuits, parce que ce que tu liras dans les journaux sera ou exceptionnellement positif ou exceptionnellement négatif et ni l’un, ni l’autre ne représentera vraiment la réalité.  Je veux que tu apprennes à chérir et respecter le grand savoir des gens du Nord, sans te l’approprier, surtout à être une alliée, si jamais une personne proche de toi en a besoin.

Je t’emmène ici pour que tu apprennent à échanger avec l’Autre avec un grand A et que tu apprennes qu’il y a différentes façons de voir la vie et qu’un jour ce sera à toi de faire tes choix personnels à propos de ce qui te rend heureuse.

Chloé, bienvenue au Nord ma chérie, c’est un endroit magnifique qui te fera beaucoup grandir.

 

Envie d’en apprendre plus sur les voyages et la maternité?  C’est par ici!  http://pleinairvoyagesetcompagnie.com/2019/06/24/la-maternite-le-plus-grand-des-voyages/

La maternité – Le plus grand des voyages

Leave a Reply