4 activités à petits prix à faire à Istanbul

 

Quand j’étais petite, je lisais souvent de gros livres épais parlant de périples de voyage autour du monde.  J’ai lu plusieurs fois sur la ville de Byzance et de Constantinople… des villes qui me semblaient lointaines et très vivantes, remplies de marchés et de couleurs.   Toutefois, à cette époque, je n’aurai jamais su les mettre sur une carte et n’y même penser y aller un jour.  Jusqu’à ce que je me rende compte que les villes de Constantinople et Byzance sont en fait les anciens noms de la même ville… Istanbul!  Wow!

A mon retour du Kyrgyzstan, comme j’avais déjà pris mon visa pour la Turquie à mon arrivée au pays, j’ai donc pris l’opportunité d’aller visiter cette ville magique une deuxième fois.  D’ailleurs, voici mon dernier article sur le sujet!

3 – Escale expresse à Istanbul!

Donc, en route, pour une deuxième aventure à Istanbul!

Survol de cette ville grandiose!

Survol de cette ville grandiose!

Le grand bazar d’istanbul

Première grande activité : le mythique bazar d’Istanbul!  Déjà l’entrée donne l’impression d’arriver dans la caserne d’Ali Baba.  Toute petit, au fond d’une longue rangée de commerces, rien n’indique qu’on s’apprête en entrer dans l’un les lieux les plus anciens de la ville, dont certaines partie datent de plus de 500 ans!

Qui aurait cru que cette entrée s'ouvre sur un souterrain de centaines de petites boutiques colorées!

Qui aurait cru que cette entrée s’ouvre sur un souterrain de centaines de petites boutiques colorées!

Une fois à l’intérieur, les plafonds circulaires peinturés à la main et l’éclairage tamisé renforce encore plus l’impression d’être dans une grotte aux trésors.  Ici, tout se vend : lampes, services à thé, jeux d’échec, assiettes, bols et chichas, toutes les couleurs sont au rendez-vous.  

Au marché, des centaines et des centaines de lampes multicolores.

Au marché, des centaines et des centaines de lampes multicolores.

Chaque jour, le lieux est arpenté par des centaines et des centaines de personne, occupées à marchander à la cenne près chacun item vendus.  Il faut savoir négocier les prix!

 

Le marché est construit dans un sous-terrain aux murs colorés!  C'est un endroit vraiment vivant!

Le marché est construit dans un sous-terrain aux murs colorés! C’est un endroit vraiment vivant!

Bref, pour découvrir les objets du quotidien typiques des turcs, c’est un endroit sans pareil pour un bain de culture locale!  Identique à l’image dont on se fait à partir des grands livres d’Histoire, j’ai tellement aimé mon parcours que le Grand Bazar d’Istanbul fait partie de mon top 7, des plus beaux marchés visités au monde!

Les 7 plus beaux marchés que j’ai visités au monde!

 

Lampes, assiettes, bols, tapis, il y a de tout pour décorer une maison à la saveur moyen-orientale!

Lampes, assiettes, bols, tapis, il y a de tout pour décorer une maison à la saveur moyen-orientale!

Tous les artefacts sont dorés et brillants : ensemble de thé, jeux d'échec et bien plus!

Tous les artefacts sont dorés et brillants : ensemble de thé, jeux d’échec et bien plus!

La grandiose mosquée de Saint-Sophie!

Alors, alors la mosquée de Sainte-Sophie… véritable symbole d’Istanbul, c’est un incontournable de la ville.  Ce fut une expérience très spéciale pour moi, car c’était la première fois que je mettais les pieds dans une mosquée.  J’ai vraiment été très impressionnée par l’architecture particulière de ce lieu : les minarets, les plafonds en dome, l’espace réservé aux hommes et celui réservé aux femmes et aux enfants.  J’étais vraiment heureuse d’approfondir mes connaissances, sur la religion musulmane que je connais somme toute assez peu. 

Vue sur les murs intérieurs de la mosquée

Vue sur les murs intérieurs de la mosquée

Lors de mon arrivée à Istanbul, j’étais habillée bien sobrement (t-shirt et pantalons long), mais j’ai bien vite réalisé que mes vêtement n’étaient pas appropriés pour l’endroit.  La mosquée était d’ailleurs très bien organisée pour les touristes comme moi : un stand donnait littéralement des dizaines et des dizaines de jupes longues et de voiles aux femmes n’étant pas assez couverte.  J’ai donc fait comme la population locale et je me suis habillée conformément à ce qui était requis sur place.  La dernière fois que je m’étais couverte de la sorte pour visiter un lieu de culte, c’était au Golden Temple en Inde, un temps sikh tout en blanc.  

14 – Du Taj Mahal à la frontière Indo-Pakistanaine : 5 lieux incontournables de l’Inde

 
Ma première expérience de la sorte : j'ai du porter un voile et une jupe longue pour pouvoir entrer dans la mosquée.

Ma première expérience de la sorte : j’ai du porter un voile et une jupe longue pour pouvoir entrer dans la mosquée.

Bref, c’était vraiment une belle expérience d’entrer dans un lieu aussi mythique.  D’ailleurs, j’ai été assez surprise par l’architecture formée par des domes.  Cela me faisait vraiment penser à l’oratoire Saint-Joseph à Montréal.  Ce n’est qu’un peu plus tard que j’ai appris que la Mosquée de Sainte-Sophie, aujourd’hui classée comme un musée, était autrefois une basilique catholique, expliquant ainsi l’inspiration architecturale!

 

La vue de l'intérieur avec les quatre minaret est fascinante.

La vue de l’intérieur avec les quatre minaret est fascinante.

A l'intérieur des fresques peintes à la main sur les hauts plafonds en dome

A l’intérieur des fresques peintes à la main sur les hauts plafonds en dome

La basilique est située non-loin de plusieurs marchés ou il est toujours agréable de faire quelques pas pour se rincer l’œil.

Dans l'un des nombreux marchés d'Istanbul

Dans l’un des nombreux marchés d’Istanbul

3 – Le marché aux épices

Finalement, je vous emmène au Marché au Épices d’Istanbul, un endroit très très coloré à ce pas manquer dans cette ville perchée entre l’Europe et l’Asie!  On peut y apercevoir des dizaines de boutiques d’épices en vrac et c’est ça été pour moi, un peu le paroxysme de l’image dont on peut se faire d’un marché!  Couleurs, saveurs, domes, fresques et peinture, il faut absolument aller y goûter les nombreuses variétés de fruits séchés et de loukoums!

Des centaines et des centaines de stands à épices.

Des centaines et des centaines de stands à épices.

De magnifiques lampes : je n'ai pas pu m'empêcher d'en acheter une!

De magnifiques lampes : je n’ai pas pu m’empêcher d’en acheter une!

Des loukoums en vrac!  Certainement, un des plus grands must de la ville d'Istanbul!

Des loukoums en vrac! Certainement, un des plus grands must de la ville d’Istanbul!

Une variété impressionnante de fruits séchés!

Une variété impressionnante de fruits séchés!

Épices en vrac!

Épices en vrac!

Longtemps, Aladdin a été ma seule référence de cette partie du monde!  C'était vraiment spécial de revoir ce nom en Turquie!

Longtemps, Aladdin a été ma seule référence de cette partie du monde! C’était vraiment spécial de revoir ce nom en Turquie!

La foule était dense au marché d'épice!  Cela fait certainement partie de l'expérience type d'une marché!

La foule était dense au marché d’épice! Cela fait certainement partie de l’expérience type d’une marché!

Vue sur la magnifique ville d'Istanbul : entourée d'eau, surplombée par la mosquée!

Vue sur la magnifique ville d’Istanbul : entourée d’eau, surplombée par la mosquée!

A l'entrée du marché aux épices!

A l’entrée du marché aux épices!

4 – Milles délices à découvrir

En définitive, mieux vaut avoir l’appétit ouvert pour faire la découverte de cette magnifique ville.  Entre les différents lieux à visiter, partout il est possible de manger des plats absolument savoureux d’origine moyen-orientale.  Sucré, salé, épicé, produits de la mer ou patisseries, c’est l’idéal pour faire des provisions et se remplir la panse avant de reprendre l’avion.  

 

Baklavas!  Il y en a des dizaines de sortes : j'en ai vraiment trop mangé!

Baklavas! Il y en a des dizaines de sortes : j’en ai vraiment trop mangé!

Le baklavas, une vraie institution ici!

Le baklavas, une vraie institution ici!

Toutes les enseignes ont l'air délicieuses!

Toutes les enseignes ont l’air délicieuses!

Des centaines de baklavas en préparation!

Des centaines de baklavas en préparation!

Les stands de patates cuites au four!

Les stands de patates cuites au four!

Istanbul : la meilleure patate cuite au four du monde!

Istanbul : la meilleure patate cuite au four du monde!

Bref, Istanbul?  Seulement pour faire ces 4 activités, ça vaut la peine de prendre son visa à l’aéroport entre deux vols pour visiter cette ville emblématique au confins de l’Europe et de l’Asie.  La bonne nouvelle?  Une fois le visa acheté, ces quatre activités sont gratuites à l’exception de ce que l’on mange!  

 

Lonely Planet Turkey 15th Ed.: 15th Edition

Leave a Reply