14 – A l’école de la vie

Aujourd’hui, je quitte le Cameroun le cœur gros.  Comme à chaque fois que je quitte un pays, je repense avec nostalgie à tout ce que j’y ai vécu… aux milles et unes aventure que j’ai vécues bien sûr…  comme :

La chasse aux petits mammifères et python, en pleine jungle :

10 – A la trappe camerounaise!

Cette traversée épique et effrénée de Douala à moto :

4 – Les parapluies camerounais

Ou cette visite surprise et risquée de la frontière du Nigéria :

8 – A la frontière du Nigéria

Toutefois, je pense également aussi beaucoup aux grandes leçons de vie que j’y ai appris.  Ce qui est pour moi, le plus riche.

Comme cette idée que toutes les connaissances sont valables, et que personne n’est ignorant :

11 – Le coconut

En fait, chaque fois que je pars en voyage, j’ai l’impression de refaire mon baccalauréat.  C’est certainement dans ces moments privilégiés que j’ai le plus appris.  Que ce soit à l’arrêt d’autobus ou au marché, je fais l’expérience au quotidien de concept comme l’économie locale versus la mondialisation et le développement.

9 – Le poisson du village

Ou encore de l’impact du tourisme sur les populations locales :

7 – Négocier serré

Bref, aujourd’hui, je pense aussi bien fort à mon ami Gabin, rencontré par hasard dans un souper entre ami.  Quand je l’ai rencontre, il commençait son baccalauréat au Canada avec tous les défis que ça représente d’arriver dans un nouveau pays.  On n’avait pas eu la même enfance, ni la même histoire de vie, lui au Cameroun, puis moi au Québec.  On s’est toute de suite bien entendu et encore aujourd’hui, nous sommes toujours de très bon amis.  Je suis vraiment heureuse de m’être assise ce jeudi soir d’automne pour entendre ses milles et unes aventures du Cameroun, sur ce pays qu’il qualifiait du plus beau bijou d’Afrique.

Et, il n’avait pas menti.  Le Cameroun est un pays absolument fabuleux, intéressant sur tous les plans et vraiment, vraiment beau.  Je suis encore aujourd’hui absolument reconnaissante qu’il m’ait fait l’invitation de venir, afin que je puisse découvrir sa culture.  C’était mon deuxième voyage en Afrique et je continue toujours à dire que c’est un continent ignoré par les voyageurs, mais qui a tellement de beautés à offrir.

Je tiens à souligner que c’est dans la différence que l’on apprend le plus.  Que c’est en allant vers l’Autre, qu’on enrichit le plus sa vision du monde et qu’on apprend à vitesse grand V sur la vie.  Que si je n’avait pas appris à connaître Gabin cette soirée-là, je n’aurais jamais pu avoir accès son monde, sa culture, ses opinions, son histoire…  et je serais vraiment passé à côté de quelque chose d’inestimable.

Et vous, quelles grandes leçons de vie avez-vous apprises de vos voyages?

Leave a Reply