14 – Parmi les moines

 

Arrivée dans la ville de Ganzi

Me revoici en ville.  Au cœur de la tradition tibétaine.  C’est franchement hyper intéressant de voir comment cette culture prend forme en milieu urbain.  Ganzi dans l’Ouest de la Chine est l’endroit idéal pour en apprendre plus!  Aucun doute que l’on est au cœur d’une grande transformation (pour le meilleur?).

Modernité forcée et tradition tibétaine

D’un côté, il y a les petits chemins de terre et de pierre serrés de petites maisons traditionnelles à la mode tibétaine.

Une maison de ville traditionnelle tibétaine

Une maison de ville traditionnelle tibétaine

Dans les rues étroites de Ganzi

Dans les rues étroites de Ganzi

De l’autre de nouvelles constructions chinoises, avec des toits à la couleur uniforme ; des villages reconstruits au grand complet…  En traversant la région en autobus, on peut voir des villages framblants neufs avec des toits rouges, bleus, jaunes..

Les villages tibétains reconstruits par les Chinois

Les villages tibétains reconstruits par les Chinois

Heureusement, Ganzi a gardé tout son charme!  La ville, située au coeur de plusieurs montagnes offre une vue imprenable sur la région.

Devant les montagnes de Ganzi

Devant les montagnes de Ganzi

Au marché, avec la plus belle vue du monde, à Ganzi

Au marché, avec la plus belle vue du monde, à Ganzi

Une vie de marché très vivante

Ganzi, de par ses scènes de la vie quotidienne, est vraiment fantastique!  Les moines se promènent un peu partout avec leurs beaux chapeaux-casquettes.  Leurs chapeaux me font penser à ceux de la télé-série «La sœur volante».  Dans cet univers tellement différent de chez moi, je me sens complètement dans un autre monde, vivant à un autre rythme, à une autre époque.

Les moines locaux dans leurs plus beaux habits!

Les moines locaux dans leurs plus beaux habits!

Et c’est sans compter ma traditionnelle visite au marché.  J’y ai trouvé un boucher un peu fatigué!  Couchés dans sa viande, il a manqué une belle vente avec moi! 🙂

Le boucher endormi dans ses pièces de yaks

Le boucher endormi dans ses pièces de yaks

J’ai aussi découvert une nouvelle coupe de viande.  Que j’ai nommé «le derrière de yak».  Et oui, en regardant bien la photo, on voit bien la queue et la forme du derriere du dit animal!  Il parait que c’est très tendre!

Un authentique derrière de yak à manger

Un authentique derrière de yak à manger

Et c’est compter les magnifiques temples!

Une véritable cité de temples bouddhistes tibétains

Une véritable cité de temples bouddhistes tibétains

Et vous, avez-vous déjà vu d’aussi beaux temples?

Envie d’en savoir plus sur la culture tibétaine, je vous emmène dans une communauté tibétaine en exil en Inde! Parler culture tibétaine autour d’un thé au beurre

6 – Parler culture et identité autour d’un thé au beurre tibétain

Lonely Planet China 15th Ed.: 15th Edition

Leave a Reply