3 – Contrastes chinois

 

Un pays de contrastes

La Chine… ou les Chines? Chacun de mes pas m’amène à découvrir un pays toujours plus complexe et diversifié.

Un des plus grands contrastes que j'ai vu en Chine : des bâtiments d'allure traditionnelle à côté de grandes tours à bureau ultra moderne

Un des plus grands contrastes que j’ai vu en Chine : des bâtiments d’allure traditionnelle à côté de grandes tours à bureau ultra moderne 

Entre la ville et la campagne, l’Est et l’Ouest du pays, il y des mondes… qui ne se touchent pas vraiment. Un Chinois étant né en campagne peut difficilement obtenir un permis pour aller vivre en ville, par exemple…. à moins d’être sans papier.  Cela occasionne un nombre de situations irrégulières pas toujours évidentes, notamment au niveau de l’emploi et du logement dans les grandes villes chinoise. De plus, avec l’ouverture du pays aux étrangers effective depuis seulement 40 et une élévation rapide du niveau de vie de la classe moyenne, difficile de décrire un pays vivant autant de transformations à la fois.

Un des modes favorites durant mon séjour en Chine : s'habille tout comme son partenaire!

Un des modes favorites durant mon séjour en Chine : s’habille tout comme son partenaire!

Villes géantes, magasins de luxe et poulet frit

Je fais mon chemin dans des mégapoles, des villes gigantesques, des labyrinthes impossibles de traverser à pied. Je marche à l’infini croissant sur la même rue des marchés colorés, des Prada et Gucci vendant des sacs-à-main à prix exorbitants, des stands de bouffe de rue à quelques yuans, des McDonald et des Poulets Frits Kentuky.  C’est que le niveau de vie de certains Chinois augmente à une vitesse impressionnante depuis l’ouverture du pays… mais pas pour tous, bien sûr.

Un des lions posté à l'entrée de la cité interdite : un grand signe de prospérité en Chine

Un des lions posté à l’entrée de la cité interdite : un grand signe de prospérité en Chine

Et entre tous ces commerces, poussent des temples, des ponts, des lions géants, des statues représentant le communisme. L’image est forte, le contraste avec la réalité aussi.

Une statut représentant l'effort communiste

Une statut représentant l’effort communiste

Une pagode typique de l'architecture locale

Une pagode typique de l’architecture locale

Production intense : pollution intense

En regardant bien derrière la façade, en portant vraiment attention, on voit aussi les usines, les serres, la fumée, la pollution. La Chine, c’est également ces villes où l’on se promènent avec des masques tellement le smog est intense.

La photo ne représente que quelques mètres de serres, mais en fait cette section faisait plusieurs dizaines de mètre de serres.

La photo ne représente que quelques mètres de serres, mais en fait cette section faisait plusieurs dizaines de mètre de serres.

Les grandes cheminées d'une usine en Chine

Les grandes cheminées d’une usine en Chine

En même temps, ces villes regorgent de parcs où les personnes plus âgées vont faire du Tai Chi et faire de l’exercice dans des gyms extérieurs.  Des visions certainement opposées l’une de l’autre.

Un magnifique pont dans un parc chinois

Un magnifique pont dans un parc chinois

Dans ce brouhaha de découvertes, je voyage maintenant plus vite que je ne l’ai jamais fait, dans le TGV Beijing-Shanghai, j’ai déjà hâte à ma prochaine découverte.

Vue sur Shanghai!

Vue sur Shanghai!

Et vous, avez-vous déjà visité un pays vivant de telles transformations?  Si oui, lequel et pourquoi selon vous?

 

 

Envie de quitte les grandes villes chinoises?  Venez avec moi dans le prochain article : on visite les Dongs!

4 – Visiter les Dongs et découvrir les magnifiques rizières en terrasses chinoises!

Leave a Reply