Rooster Comb et Lower Wolfjaw

 

Les Adirondacks

J’adore faire de la randonnée!  J’en ai fait beaucoup au Québec, mais je dois avouer que les Monts des Adirondacks, à la frontière des États-Unis, offrent un mélange d’intensité et de dépaysement très intéressant à seulement deux heures de Montréal.  Il y a tellement de beaux paysages à découvrir dans ce coin des États-Unis.

La vue sur le Mont Rooster Comb du bas de la montagne

La vue sur le Mont Rooster Comb du bas de la montagne

En chemin vers le sommet, on peut voir le paysage changer et le vent s'infiltrer dans les vêtements

En chemin vers le sommet, on peut voir le paysage changer et le vent s’infiltrer dans les vêtements

Je suis donc partie vendredi soir pour le très joli village de Keen, afin d’être en mesure de commencer tôt la randonnée du lendemain, un bon 8 km.  J’ai eu la chance de dormir au Brookside Motor Inn, une auberge idéale pour son rapport qualité-prix.  La chambre a une allure vieillotte, mais c’est très charmant et les chambres peuvent accueillir plusieurs randonnées ce qui est vraiment parfait pour faire une randonnée de groupe. En plus, chaque chambre a sa cuisinette, ce qui permet de préparer ses repas soi-même et de diminuer les coûts de la fin de semaine

La préparation

Je ne prends jamais une randonnée dans les Adirondacks à la légère.  Les montées sont intenses et souvent à flan de falaises, les sentiers sont aussi souvent très rocailleux.  Une bonne préparation n’est jamais à négliger, surtout l’hiver où certaines parties des sentiers sont recouvertes de glace.  En effet, faire de la randonnée durant cette saison nécessite d’être bien équipé : raquettes (type avec crampons), crampons pour les souliers, bâtons de marche, plusieurs couches de vêtements respirant et pouvant être enlevés et remis facilement, et nourriture en qualité suffisante sont nécessaires.   La température varie de manière importante de la base de la montagne jusqu’à son sommet, il faut donc prévoir plusieurs types de température.

Voici les crampons que j’utilise. Ils ont l’air intense, mais sur la glace vive des Adirondacks, ils m’ont souvent sauvé bien des chutes.

https://www.amazon.ca/gp/product/B075WPFKJP/ref=as_li_tl?ie=UTF8&tag=amazon0888-20&camp=15121&creative=330641&linkCode=as2&creativeASIN=B075WPFKJP&linkId=12273f4fd3b4f617a7478fcf6643fb8e

Au sommet, la vue est simplement magnifique. On se croirait au bout du monde.

Au sommet, la vue est simplement magnifique. On se croirait au bout du monde.

La neige était déjà bien présente sur les sentiers!

La neige était déjà bien présente sur les sentiers!

Les arbres croulaient sous la neige, cela rendait le sentier vraiment magique!

Les arbres croulaient sous la neige, cela rendait le sentier vraiment magique!

En hiver, c'est toujours très utile de s'amener des raquettes, même si on ne les mets pas au début, un peu plus haut, cela en vaut vraiment la peine

En hiver, c’est toujours très utile de s’amener des raquettes, même si on ne les mets pas au début, un peu plus haut, cela en vaut vraiment la peine

Toutefois, le jeu en vaut la chandelle.  La beauté des sentiers enneigés, le sentier d’être au coeur des nuages et la vue des gigantesques arbres remplis de neige rendent cette randonnée magique.

Quelle vue à couper le souffle!

Quelle vue à couper le souffle!

Bref, Rooster Comb et Lower Wolfjaw sont à découvrir!

Données pratiques pour la randonnée

Niveau de difficulté : Assez facile

Distance de Montréal : 2h15

Nombre de kilomètres : 8 kilomètres

Région et ville la plus proche : Keyne Valley, Adirondacks

Coût d’entrée : Gratuit

Possibilité de camper : Oui

Et vous, avez-vous déjà monté une montagne dans les Adirondacks?  Comment avez-vous aimé votre randonnée?

Lonely Planet Eastern USA 4th Ed.: 4th Edition

Envie de gravir une autre montagne dans les Adirondacks?  C’est ici!

Randonnée au Mont Giant

One thought on “Rooster Comb et Lower Wolfjaw

Leave a Reply