16 – Umoja, un des visages de la lutte des femmes au Kenya

Une initiative féministe unique en Afrique

J’avais entendu parler de ce village par l’intermédiaire d’un article dans la Gazette des femmes. Lorsque je me suis rendue compte que j’étais justement près de ce lieu, directement au Kenya, je me suis dis que je devais absolument aller y faire un tour, moi qui ait fait des études en Études Féministes à l’UQAM.  C’était l’occasion idéale d’en savoir plus sur le vécu concret de femmes à travers le monde!

Aucun autobus ne se rend directement au village, il faut donc demander aux passagers locaux de vous indiquer l’endroit exact où il faut débarquer, mais c’est un arrêt qui en vaut le coup, je le garantie!  Aller à ce petit village en soi est une belle aventure surtout en matatu, le transport local utilisé partout.

Une femme Samburu assise à l'abri du soleil

Une femme Samburu assise à l’abri du soleil

Moi et Nagusi Lolemu, l'une des fondatrices du village d'Umoja

Moi et Nagusi Lolemu, l’une des fondatrices du village d’Umoja

Une histoire fondatrice bien triste

Umoja est un village de femmes Samburues situé dans le Nord du Kenya.  L’histoire de la création de cet endroit est bien triste.  On raconte que certaines de ces femmes ont été violées par des soldats britanniques, puis répudiées par leurs maris suivant ces événements, celles-ci étant désormais considérées comme impures.  D’autres encore ont encore vécu de la violence domestique ou un mariage forcé.  Les femmes victimes de ces situations se sont alors regroupées pour assurer leur avenir, sans les hommes.  Un situation extrêmement rare au pays.

Moi et Nagusi Lolemu, l'une des fondatrices du village d'Umoja

La campagne Kenyane

Pour assurer la survie du village, les femmes pratiquent aujourd’hui l’élevage et ont adapté leurs maisons, afin de pouvoir accueillir des touristes et vendre de l’artisanat traditionnel.  J’ai beaucoup apprécié découvrir les habitations typiques de ces femmes, de mêmes que leur manière très culturelle de s’habiller.  Très colorées, les femmes portent d’épais colliers de perles faits à la main, c’est vraiment magnifique.

Aujourd’hui, les habitantes d’Umoja peuvent avoir des compagnons et ainsi, bâtir une famille. Toutefois, les hommes ne peuvent vivre avec elles et l’éducation des enfants est assurée par l’école du village.  Éventuellement, les enfants mâles quitteront également ce lieu.

Des enjeux toujours actuels

La popularité touristique de la communauté, a engendré par le passé certaines tensions avec l’entourage environnant, jaloux des mœurs et de la prospérité y ayant été bâti.

Habitations typiques des femmes Samburu

Habitations typiques des femmes Samburu

Les habitantes du village relaxant à l'abri du soleil

Les habitantes du village relaxant à l’abri du soleil

Comprendre l’histoire d’Umoja est une expérience très intéressante.  J’ai bien fait d’y faire un arrêt!

Et vous, avez-vous déjà eu l’occasion de visiter un initiative semblable à travers le monde?

 

 

Quel chemin j’ai pris pour traverser l’Afrique de l’est?  Le détail par ici!

Leave a Reply