13 – Éthiopie 101 : Pourquoi voyager en Éthiopie avec son sac-à-dos?

L’Éthiopie, est un expresso brûlant.  Dans ce pays, on sert un café fort, un café fier comme ses habitants.  Un café aussi intense que l’action dans les rues le jour, et dans les bars la nuit.  

IMGP0210

A Addis-Abbeba, ou que tu sois, un café t’attend.  Et des rencontres aussi.  La ville est vibrante, la jeunesse est partout.  La capitale de l’Éthiopie se nourrit à la caféine en attendant son heure de gloire.  La tôle est là, mais rapidement, des chantiers de construction dirigés par des Chinois émergent.  Certains mendient, alors que les universités et les cafés sont pleins.  L’Éthiopie est remplie de contrastes.  Quand tu seras épuisé de faire ton chemin parmi les chèvres, les camions d’ONG, les ânes et les minis-bus, tu pourras aller prendre un café avec un Éthiopien qui te souhaite la bienvenue, car ils sont vraiment sympathiques.

 IMGP0108

IMGP0151

L’histoire de l’Éthiopie est riche, bien plus riche que les traditionnels récits de famine véhiculés en Occident.  Les musées sont remplis de fresques aux personnages ayant des yeux ronds comme des billes décrivant des scènes de la vie quotidienne, de grandes conquêtes ou encore les moments cruciaux du Christianisme.  Les Éthiopiens sont beaux, cherchant constamment, lorsque leur bourse leur permet, à orner leurs corps de bijoux faits dans toutes sortes de matériaux.  La propreté de tes souliers veut en dire beaucoup.

IMGP0105

Monarchie, régime communiste, occupation italienne.  Il me semble que l’on a mis bien peu de cette histoire en valeur dans ma propre éducation.  La réalité est tout autre. Les Églises sont remplies de reliques, les cimetières de gigantesques pierres tombales.  Ça vaut la peine d’être vu!

IMGP0067

IMGP0140

En Éthiopie, le soir, il fait vraiment noir.  N’essaie pas de voir deux pouces devant toi ; c’est impossible!  Comme peu de gens ont l’électricité à l’extérieur d’Addis-Abbeba, souvent rien ne vient briser le voile de la nuit.  Au départ, je considérais cela dommage. Je me disais, wow, pas de four, pas de micro-onde, pas de frigo, pas de laveuse à linge!  Pourtant, j’ai rapidement compris que les gens vivaient à un rythme complètement différent de l’Occident et que je me trompais royalement.  Avec toute les commodités avec lesquelles nous vivions, on en vient à croire qu’elles sont essentiels à notre vie, alors qu’au final ce n’est pas le cas ; les gens se débrouillent très bien.  

IMGP0252

En bref, l’Éthiopie est un pays fantastique!  C’était un très bon point d’entrée pour l’Afrique.  Une culture riche, un pays sécuritaire et économique, un nourriture délicieuse et des gens très accueillants!  Par contre, je n’y ai vu que des tours organisés et le voyage sac-à-dos y est bien peu développé.  Alors qu’il y a presque toujours des petits hôtels et restaurants, les touristes préfèrent rester entre eux, et c’est dommage, car en général, les Éthiopiens sont très ouverts à de nouvelles rencontres.  Ces tours font systématiquement les mêmes endroits, dont des villages où des danses traditionnelles sont programmées à l’avance.  Pour cette raison, cela vaut vraiment la peine de s’éloigner des sentiers battus, tu seras alors complètement seuls, car il y a très peu de backpackers dans le pays.

IMGP0158

Bref, j’ai beaucoup apprécié ce pays vivant et plein d’espoir.  Les transports sont un peu chaotiques, c’est vrai, mais cet inconfort en vaut totalement la peine pour toutes découvertes que vous aller faire et surtout, pour les gens que vous aller rencontrer.

9 thoughts on “13 – Éthiopie 101 : Pourquoi voyager en Éthiopie avec son sac-à-dos?

  1. Fabien says:

    Combien de temps y es tu resté? Je souhaite y aller pour 15 jours, penses tu que c est faisable en sac a dos? Ne vais je pas perdre trop de temps dans les transports?
    Merci d avance
    Fabien

    • andreanneparenteau says:

      Bonjour Fabien, je suis restée environ 3 semaines et demi en Ethiopie. Il est vrai que le temps de transport peut être un défi, mais les autobus sont également un endroit pour faire de belles rencontres et être vraiment avec les gens. Je pense qu’il est donc tout à fait possible de faire le voyage en sac-à-dos. Franchement, le contact avec la culture locale est vraiment meilleur. Si tu cibles les destinations que tu veux absolument faire, c’est possible. Bonne chance dans ton périple ; ce sera extraordinaire, j’en suis certaine!

  2. Stéphanie says:

    L’Éthiopie est l’un des pays africains que je souhaite visiter d’urgence ! Ton récit me donne encore plus envie. Pour les femmes voyageant en solo, pas trop difficile ?

  3. Aurélia Garrigues says:

    Bonjour Andréanne, je m’apprête à partir pour environ 2 mois en Ethiopie entre juin et août (pleine saison des pluies, je sais) ,dont 7 semaines de stage et 2 de voyage, et j’aurais aimé discuter plus précisément de détails pratiques : en terme de logements, bus dans et hors Addis, les lieux à ne surtout pas manquer… (c’est aussi mon premier voyage en Afrique et mon premier voyage seule, aussi je suis ouverte à toute sorte de conseils !)
    Merci beaucoup, et dans tous les cas ces articles sont magnifiques et donnent envie ! 🙂
    Aurélia

    • andreanneparenteau says:

      Bonjour Aurélia! Je suis heureuse que mes articles te plaisent! Concernant les lieux à ne pas manquer, j’ai nommé sur mon blog la vaste majorité des coups de cœur que j’ai eu. J’ai adoré tous les lieux où j’ai séjourné, à part peut-être Lalibela, puisqu’il s’agit somme toute d’un des endroits les plus touristiques de l’Éthiopie et où le contact les gens est plus difficile en raison de cette situation. Toutefois, le lieu est quand même à ne pas manquer, car les Églises sont très impressionnantes! Concernant les transports, il est possible de se déplacer assez facilement un peu partout avec les bus locaux. C’est un peu chaotique, mais ça en vaut la peine, c’est sûr! Il faudra que tu demandes ton chemin, car les inscriptions sur les bus sont en amharic, et c’est difficile de savoir si l’on prend le bon bus sans comprendre la langue. Pour l’hébergement, il y a partout de petites auberges pour les Éthiopiens, alors il n’y a pas de soucis sur le sujet. Quant à l’idée de voyager seule, franchement l’Éthiopie est très sécuritaire, même pour une femme seule, il suffit d’éviter de se promener seule le soir, mais sinon, les gens sont très accueillant et il n’y a rien à craindre. Ils t’aideront dès que tu as un soucis. Situ as d’autres questions, n’hésites pas à me recontacter. Bonne chance, tu feras sans doute un très beau voyage!! Andréanne

Leave a Reply