Les 15 incontournables du sac-à-dos

A 18 ans, je préparais mon sac-à-dos pour mon tout premier voyage : l’Inde.  Son contenu : beaucoup trop de linge kaki et brun, et une maigre trousse de premiers soins! Avec le temps, j’ai bien compris que j’avais besoin d’un peu de couleur pour être heureuse, et d’un peu plus de précaution. 🙂

Aujourd’hui, je vous propose donc une façon améliorée de faire ses baguages, éprouvée par mes derniers voyages.

Version : pays humide, sans restriction vestimentaires pour les femmes.

Donc, à part les éléments sur la photo, voici les incontournables.  Facile à oublier, ils sont tout de même essentiels :

  1.  La pristine et une gourde : l’eau étant rarement potable, j’apporte toujours cet élément, afin de ne pas être dépendante de l’eau embouteillée qui fait grimper le prix du voyage, en plus d’être une méthode polluante.
  2. Un drap d’auberge : il m’est arrivé de ne pas savoir si les draps des auberges dans lesquelles je dormais était propres.  Dans ce cas, pas de soucis, je me glisse dans dans mon drap d’auberge et j’ai l’esprit tranquille.
  3. Un moustiquaire : Afin de prévenir la malaria et surtout de passer une nuit tranquille, un moustiquaire sauve bien des problèmes 🙂
  4. De l’huile essentielle de lavande : Peur de dormir avec les puces de lit?  Moi oui!  Pour les éloigner quelques petites dans les draps et c’est réglé.
  5. Un couvre-sac pour la pluie : saison sèche ou saison des pluies, avec un couvre-sac de pluie, c’est facile et simple de garder ses vêtements secs.
  6. Un cellulaire : En particulier dans les pays africains où l’internet est rarement présent, c’est tellement plus facile de rejoindre la famille par téléphone.  Il n’y a qu’à acheter une carte SIM du pays et rejoindre nos proches partout devient facile.
  7. Des sachet d’hydratation : la déshydratation peut apparaître rapidement.  Quand le mal de tête frappe, un sachet fait toute la différence.
  8. Des vêtements chauds : parmi toutes les destinations que j’ai fait où je pensais crever de chaleur, il y a toujours eu un moment où j’ai eu froid.  Bangladesh, Cameroun, je suis toujours contente d’avoir une petite laine!
  9. Des barres tendres et gels : Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je dois avouer que quand j’ai faim…  je deviens plutôt impatiente 🙂  Souvent, c’est impossible de trouver de la nourriture, car on est sur la route.  Les barres tendres font alors l’affaire.  Les gels, c’est quand ton guide vient cogner à ta porte à 5h00 pour le trek de la journée, et que tu n’as pas le temps de déjeuner 🙂
  10. Du shampoing sec : quand il y a une coupure d’eau ou tout simplement pas d’eau, et que tes cheveux sont gr..  le shampoing sec, c’est magique!
  11. Savon pour le linge : J’ai rarement visité des pays avec des laveuses..  Un peu de savon pour le linge et un lavabo et le tour est joué.
  12. Corde : Tu viens de laver ton linge et il n’y a pas de meubles dans ta chambre à part le matelas sur le sol ou ton sac-à-dos brise soudainement : de la corde, c’est toujours utile 🙂
  13. Un adaptateur : plusieurs pays n’utilisent pas nos prise électriques.
  14. Une trousse de premier soin : en cas de pépin, c’est toujours très pratique!
  15. Le petit et le grand sac : J’ai toujours un grand sac pour traîner tous mes bagages et un petit pour quand je sors dans une ville.  L’un rentre dans l’autre lors des déplacement.

Les sacs de compression font des miracles pour économiser l’espace. 🙂

  Pour l’avion.

Et voilà!

3 Replies to “Les 15 incontournables du sac-à-dos”

      1. Ok merci….ça l’air plus gros que je le pensais!! J espère c est juste une illusion optique 😉 …. j irai faire un tour chez “mec” pour avoir une meilleur idée

Leave a Reply